Les cookies nous aident à fournir une meilleure expérience utilisateur. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
nathidreams

Ronda est le lieu de naissance de la tauromachie et du nationalisme andalou

Située autour d’un ravin extraordinaire créée par la rivière Guadalevin, cette ville historique de la province de Malaga possède une vieille ville remplie de monuments. Les arènes sont sans doute l’une de ses insignes plus célèbres, il s’agit de la place de taureaux plus ancienne d’Espagne, étant très particulièrement liée aux origines de la tauromachie en raison de la forte tradition de chevalerie qui subsistait à Ronda au XVIIIe siècle. Les éléments identitaires de l’Andalousie, tels que l’hymne et le drapeau, ont été choisis à cette occasion. C’est pourquoi Ronda est aussi considérée comme le berceau du nationalisme andalou.

Une ville d’églises, palais et musées historiques en Andalousie

Cette municipalité possède suffisamment d’attraits pour vous occuper tout un week-end. Les choses à faire à Ronda tournent autour de ses arènes, de ses nombreuses demeures palatiales et de son magnifique Pont Nouveau. Si vous en avez encore le temps vous pouvez aller visiter le Parc Naturel de la Sierra de las Nieves et le village de Casarabonela, ou bien, pourquoi pas vous lancer dans la route des villages blancs de Malaga.

Mais vous devrez impérativement commencer votre visite par le Pont Nouveau (incroyable) qui domine la rivière de 93 mètres Dans le centre ville vous trouverez son propre centre d’interprétation où vous pourrez vous immerger dans l’histoire du pont, voir sa construction pierre après pierre, ainsi que son image au cours des siècles, tout en découvrant sa relation avec le paysage, la ville et ses habitants. Certaines des églises sont aussi très intéressantes.

Ronda, berceau de la tauromachie et vestiges de la préhistoire

Ronda est mondialement connue  pour sa place de taureaux de 1785. En fait, l’histoire de cette ville est liée à la tauromachie. Par exemple, le célèbre torero Pedro Romero, qui a tué plus de 5000 taureaux au 18ème siècle et dont Goya fit le portrait, est né à Ronda. Il est donc logique que Ronda ait un Centre d’interprétation et Musée de la Tauromachie. La grotte de la Pileta est également connue en raison de ses peintures rupestres datant du paléolithique. L’Algaba vous permet d’observer comment  était une communauté préhistorique ce lieu s’étant converti en un parc scientifique. Dans les environs, vous pourrez visiter un site romain : la Acinipo (à 1000 mètres d’altitude).